Aidez nous !

Nous aider et participer à cette belle aventure 

    • En devenant membre adhérent/ donateur de Jardins de l’Espoir
      Et si vous avez du temps, en nous rejoignant dans le groupe de travail qui vous convient : communication, aéroport, ventes, bibliothèque, rangement stock- étiquetage.
    • En achetant des broderies et de l’artisanat malgache lors de nos prochaines ventes 
    • En participant aux événements organisés au profit de l’association
    • En transportant de l’artisanat dans vos valises lors de vos voyages à Madagascar.
      Les idées et contacts utiles sont toujours les bienvenus ! N’hésitez pas à nous contacter par le formulaire ci-contre Contact
    • En vous rendant au village pour un séjour actif en fonction de ce que vous pouvez apporter : auprès des enfants, des enseignants, du bricolage ou travaux,…

Déduction fiscale

Les Jardins de l’Espoir est une association d’intérêt général à caractère humanitaire.

Les dons consentis à des œuvres ou organismes d’intérêt général, à but non-lucratif procurent au donateur une réduction de d’impôt.
Outre les dons, les cotisations des membres ou adhérents de ces organismes sont éligibles à la réduction d’impôt, sous réserve de ne bénéficier d’aucune contrepartie directe ni indirecte.
Enfin et sous certaines conditions, les frais engagés par les bénévoles adhérents à l’association Les Jardins de l’Espoir peuvent ouvrir droit au même avantage fiscal

Taux de la réduction d’impôt :

Pour les particuliers, la réduction d’impôt sur le revenu est de 66% du montant versé (versement limité à 20% du revenu imposable) selon l’article 200 du CGI (Code Général des Impôts) actuellement en vigueur. Pour les personnes éligibles à l’IFI, la réduction est de 75% de cet impôt, dans la limite de 50000 €.

Pour les entreprises, la réduction d’impôt sur les sociétés est de 60% du montant du versement, dans la limite de 0.5% du chiffre d’affaire annuel Hors Taxe (plafond appliqué à l’ensemble des versements effectués) selon l’article 238 bis du CGI actuellement en vigueur. En cas de dépassement des 0.5% du CA, la déduction est reportable sur les années fiscales suivantes. Nouveau en 2019 : les petites entreprises pourront bénéficier d’une réduction d’impôt jusqu’à 10 000 € et au-delà, le plafond de 0.5% du CA sera toujours appliqué.